L’exposition Trésor Révélé

L'exposition à Lille - Juin à Septembre 2021


‹‹ Animer, faire connaitre les sites historiques des églises Saint-André et Sainte-Catherine du Vieux-Lille.

Participer, contribuer à leurs restauration et mise en valeur ››


C’est dans cet esprit et suite à l’inventaire des objets et mobiliers réalisé, à l’initiative des Amis des Clochers du Vieux-Lille, par la Commission diocésaine d’art sacré de Lille, qu’est née l’idée de présenter au public, le trésor de ces deux églises en organisant dans le chœur de l’église Saint-André, une exposition temporaire programmée de juin à septembre 2021.

Notre ville de Lille a été pendant des siècles une cité mariale et a fait preuve d’une ferveur populaire lors de grandes fêtes. Toute la société - magistrats, bourgeois, clergé, confréries religieuses, artisans et membres des corporations – se rassemblaient lors d’immenses processions. Le tableau de François Watteau dit de Lille (1758-1823), intitulé La Procession de Lille en 1789 en est une majestueuse illustration.

Le thème de l’exposition portera sur les pièces textiles liturgiques anciennes (bannières et vêtements sacerdotaux), la statuaire et quelques pièces d’orfèvrerie. La conception de l’exposition sera contemporaine avec une mise en lumière originale s’inscrivant dans la dynamique créative de Lille Capitale du Design 2020.

L’idée est de créer dans le chœur de l’église Saint-André, un écrin et une impression de cheminement, tel un cortège, suivant une chronologie allant du XXe au XVIIIe siècle, segmenté par des imageries comme éléments de décor, dont la reproduction en très grand format du tableau de Watteau, sera la scène finale. Un espace numérique laissera tout loisir de partager d’autres émotions ou de découvrir les détails numérisés de broderies de soie ou d’ouvrages précieux non exposés.

Visites guidées de l’exposition, atelier de broderie d’art, conférences, soirée privative accompagneront l’exposition tout au long de la saison d’été 2021 et contribueront à asseoir la réputation de cette manifestation mettant en valeur ces trésors sacrés grâce aux soutiens des partenaires des Amis de l’association des Clochers du Vieux-Lille.


Le projet, l’histoire d’une renaissance


Comment révéler au public d’aujourd’hui cet extraordinaire trésor du passé faisant partie de notre patrimoine ? Comment au XXIe siècle, peut-on créer un sentiment d’émerveillement devant de telles richesses ?


 

Cette exposition consiste certes à révéler au grand public des objets d’orfèvrerie et des œuvres textiles remarquables - bannières et dais de processions, vêtements religieux, broderies - , issus de l’inventaire des églises Sainte-Catherine et Saint-André du Vieux-Lille, mais aussi à les présenter en replaçant leur fonction dans les traditions et coutumes des habitants des Flandres et de Lille.

Depuis le Moyen Âge, Lille connait de grandes fêtes populaires enracinées dans la culture régionale. À l’origine religieuses, ces fêtes en l’honneur de Notre-Dame-de-la-Treille au mois de juin ou d’un saint protecteur, accompagnaient d’impressionnants cortèges et processions formées du clergé, les confréries religieuses et des autorités municipales. Dès le XVIe siècle, les membres des corporations d’artisans et de métiers de la ville y sont associés, entérinant l’atmosphère de ferveur populaire.

À travers la scénographie et le choix des œuvres présentées, il s’agira de :

  • Réussir à évoquer la ferveur populaire et la passion que suscitaient ces évènements auprès des Lillois ;
  • Mettre en valeur le travail des artisans d’art, expliquer les matières et techniques des broderies et la réalisation des pièces textiles ;
  • Révéler au public, au-delà de l’œuvre et sa dimension esthétique, les symboles, les allégories, le sens que comportent ces œuvres sacrées ;
  • Magnifier ce trésor, faire rêver, nourrir l’imaginaire du visiteur ;
  • Transmettre une réelle émotion, s’interroger sur notre rapport au sacré.

Un choix porté sur le textile liturgique des XVIIIe, XIXe et XXe siècle
autour des processions et grandes fêtes lilloises.


 

Cette exposition n’a pas vocation à présenter au public l’ensemble des pièces et œuvres inventoriées des deux églises paroissiales. Les pièces textiles exposées présentent un caractère exceptionnel par la qualité de conservation découlant du soin qu’ont apporté les artisans de l’époque lors de leurs créations.

C’est pourquoi, au-delà de l’exposition de 2021, l’association nourrit le projet, dans les années à venir, d’une démarche de conservation et de restauration de ce patrimoine religieux en étroite concertation avec ses partenaires institutionnels.


Une équipe projet

Cette exposition est organisée à l’initiative de l’association Les Amis des Clochers du Vieux Lille avec les collaborations culturelles et scientifiques du clergé affectataire, de la Commission diocésaine d’art sacré de Lille, la Direction du patrimoine culturel de la Ville de Lille, la Conservation des antiquités et objets d’art du Conseil départemental du Nord et la Conservation régionale des Monuments Historiques - DRAC Hauts-de-France. Le commissariat de l’exposition est assuré par Monsieur Bernard Berthod, conservateur du musée d’art religieux de Fourvière et consulteur émérite de la commission pontificale pour les biens culturels de l’église. La scénographie est confiée à l’agence de designers Aequo.

Informations pratiques

Église Saint-André du Vieux-Lille

121, rue Royale

59000 Lille